• Accueil
  • > Recherche : alternance colomnieroise

Liste des articles et pages

10032014

Est-ce des oiseaux de bon augure ?

 

Tous les titres ne pouvant apparaître, vous utilisez « recherche » pour trouver ce que vous souhaitez lire. L’article ou la page s’affiche en dessous de la page d’accueil .Bonne lecture !

Article :

- Pourquoi une liste d’opposition à Coulounieix-Chamiers ?

Pages :

- Changer de vote !

- Agir en 2014

- Dépôt de liste

- La tête de liste

- Liste « Alternance colomnièroise 2014″

- Le club des encartés

- Projet contre projet

- Où sont passés nos habitants ?

- Acrostiche « TRAHISON »

- Résultats

Maintenant, vous pouvez nous rejoindre sur notre site « alternancecolomnieroise2014.e-monsite.com »

 




Liste Alternance colomniéroise 2014

7032014

 

 

L'avant débat

Dans l’ordre alphabétique, voici la liste Alternance colomniéroise 2014

Dominique ALLARD 51 ans ouvrière,

Luc AUDY 69 ans officier de gendarmerie retraité,

Jean-Paul BENJAMIN 62 ans électromécanicien retraité

Clémence BESSE 23 ans intervenante à domicile

Pascale BESSE 51 ans comptable

Guy BLAZQUEZ 77 ans professeur honoraire

Nathalie CAUSSADE 44 ans auxiliaire de vie

Abdelaziz CHAABANE 71 ans ouvrier retraité

Annick COFFINET-OTHON 56 ans secrétaire

Jean-François CUISINIER 61 ans préparateur en pharmacie

Barbara DEREN 48 ans agent général d’assurance

Sylviane DUNOYER 55 ans enseignante

Pierre FAURE 43 ans mécanicien régleur

Nadine GAYET 62 ans commerciale retraitée

Michel JARRY 55 ans conducteur routier

Pierre LE FLOCH 73 ans directeur des ventes retraité

Yolande MAURY 67 ans retraitée du privée Marie-Claude

MOTUT 70 ans retraitée de la fonction publique et petite-fille de l’ancien maire de Chamiers  Edouard THERME (1965-1970)

Max OTHON 58 ans fonctionnaire retraité Georges

PERAIS 68 ans militaire retraité

Annie RAYNAUD 74 ans ouvrière en confection retraitée

Jean-Marie RICAUD 68 ans chirurgien-dentiste retraité

Anne-Julie RUAULT DE BEAULIEU 20 ans étudiante

Christophe RUAULT DE BEAULIEU 43 ans gérant d’entreprise

Jacques SAUGER 71 ans retraité de la fonction publique

Yves SCHRICKE 70 ans ancien directeur d’exploitation de Péribus et colonel honoraire

Didier TROUILLARD 66 ans artisan retraité

Mireille VINCENT-BRUNET 63 ans cadre dans les assurances retraitée

Sylvie WITLING 45 ans cadre




Dépôt de liste

1032014

Le 26 février, la liste « Alternance colomniéroise 2014″ était déposée en préfecture. Notre engagement prend forme et le 23 mars au soir, nous en connaîtrons l’impact auprès des nos concitoyennes et de nos concitoyens. D’ici là, distribution de tracts, contacts avec les habitants et débat public le jeudi 13 mars à 20h00 en la salle Gérard Philipe de Coulounieix-Chamiers. Venez nombreux !

Notre commune ne bénéficie pas  de sondages et il est difficile de savoir si les Colomniérois vont enfin changer leurs habitudes électorales. Néanmoins, bien des langues se délient car la situation nationale comme l’imbroglio local interpellent les électeurs. Les sujets de polémique et de mécontentement ne manquent pas ! Aujourd’hui, les retraités ayant élevé des enfants ,voient leur  bonification (jusqu’à 10%) fiscalisée. Demain….. Et regardez tous ceux qui manifestent pour une raison ou pour une autre !!!! Ils sont d’autant plus déçus qu’ils ont voté majoritairement pour la gauche . Heureusement que notre démocratie permet l’arrêt de cette « grogne » au bout de 5 ou 6 ans selon  les mandats !!! Mais à Coulounieix-Chamiers, ce délai est dépassé depuis longtemps à ceci près que cette grogne était contenue par une sympathie méritée envers l’ancien magistrat de la ville. Aujourd’hui, l’estime n’est pas au rendez-vous ! Et la grogne s’exprime et semble donner quelques chances supplémentaires à notre liste. Mais, « De tout ce qu’il peut y avoir de mauvais, l’habitude est ce qu’il y a de pire » disait Charles Péguy. Aussi, méfions-nous et restons lucides et modestes ! Nous n’aurons que de bonnes surprises.

Yves SCHRICKE




Le club des encartés !

19022014

La presse laisse transparaître les incohérences et donc les fragilités de cette liste des gauches réunies dont 25 de ses membres sont encartés. Ses hommes et ses femmes sont-ils libres de leurs actes ? Ne sont-ils pas soumis aux directives de leurs partis ? Ne doivent-ils pas passer sous les fourches caudines ? L’expérience prouve que la gestion de notre cité tient plus d’une logique partisane aveugle que de la recherche du bien commun. Et cette même gestion est bien sûr démagogique car il faut faire plaisir à ceux qui cherchent leur intérêt personnel et qui seront reconnaissants dans l’isoloir. Cette logique génère des dérives qui ont un coût pour la collectivité et surtout pour ceux qui ne peuvent échapper à l’impôt ! Cette logique crée des fractures sociales que la géographie localise facilement et qui augmentent les clivages politiques.  Sans parler du martelage de clichés stéréotypés comme  » La gauche donne, la droite prend  » ou « le Conseil Général est à gauche. Il faut donc que la commune soit à gauche pour les subventions  » qui porte ses fruits dans les urnes !

Malgré cette stratégie, très bien orchestrée par ces « fameux » partis de gauche, a ses limites. A l’occasion des élections qui sont des occasions pour dénoncer le système en place et ses failles, pour dévoiler les véritables intentions des prétendants, pour découvrir des conflits d’intérêts partisans, la démocratie peut et doit s’exprimer. Dire que c’est facile serait inexact car la gauche est spécialisée dans la création de réseaux, dans le noyautage des milieux influents . Regardez à Coulounieix-Chamiers !Voilà plus de 40 ans que le même scénario se répète malgré des constats alarmants ! Mais cette démocratie permet quand même de parler « vrai », de mettre les concitoyens devant leurs responsabilités même s’ils les oublient un peu trop vite (!). Et si les problèmes venaient à persister, même par les urnes, cette même démocratie permet, un jour quand le vase est trop plein,  à des citoyens courageux de guérir les aveugles et les sourds….. Nous sommes dans cette situation. Au slogan démagogique « Bien vivre ensemble », souvent estropié de son dernier terme « ensemble », il faut opposer  » Acteur de la cité ». Chacun a son rôle à jouer dans une démocratie bien comprise.

Le temps est donc venu de changer à Coulounieix-Chamiers. Une liste citoyenne et républicaine qui n’a pas dénombré ses encartés (!), a décidé d’inverser le cours de l’histoire locale. Sa motivation est grande. Sa lucidité l’est plus encore. Si elle devait l’emporter, au grand désespoir  des frères ennemis d’hier, elle devra prendre des mesures significatives avec l’adhésion sollicitée des habitants et du personnel municipal. Pas question ,pour le moment, de faire une liste de projets clientélistes non prioritaires. Quand le budget communal sera passé au peigne fin, sera  maîtrisé et affecté de priorités, sans rigueur mais avec justice, notre ville pourra enfin investir, de façon cohérente, dans les routes, les installations etc…Au début, il faudra sans doute encore « raccommoder » pour des raisons de sécurité; mais ce ne sera pas notre mode d’action pendant 6 ans !

Dans la situation actuelle, Alternance colomniéroise 2014 doit  dénoncer. Zola aurait dit « J’accuse ». Mais, si la confiance lui est accordée de façon majoritaire, sa démarche sera tournée vers l’avenir. Se plaindre du passé et du passif n’est pas constructif et motivant.Si cette liste veut développer un esprit citoyen responsable, elle ira de l’avant sans « rétroviseur ». Mais elle ne sera pas naïve: elle fera respecter la loi si les circonstances l’obligent !

Mesdames, Messieurs les encartés, la donne vient de changer. Un as, soutenu par une belle poignée, vous fera perdre la partie qui n’a que trop duré !!!

Yves SCHRICKE




La tête de liste

10022014

La tête de listePar un vote démocratique, mes colistiers m’ont propulsé tête de la liste Alternance colomniéroise 2014. Je les remercie vivement pour la confiance qu’ils m’accordent. Mais qui suis-je ?

Yves SCHRICKE né le 14 août 1943 à Winnezeele dans le Nord;

Études secondaires à Boulogne sur mer (62) avec obtention d’un Bac A (philo) et 7 ans de chant choral (chanteur à la croix de bois);

29 ans de carrière militaire du grade de 2° cl (appelé) à celui de colonel. Commandant en second du 5°RCH de Périgueux (1989-1992) et dernier Chef de Corps du 9°RCH (réserve) de 1992 à 1994. Postes dans le commandement, l’instruction de la troupe et des cadres, la logistique, les finances, la sécurité et la protection contre l’incendie (entre autres);

Directeur d’exploitation de Péribus au sein de l’entreprise Gonthier-Nouhaud de 1992 à 2003 avec mise en place des 35 heures en 1998;

Retraité très investi : président départemental de L’Épaulette depuis 1990, administrateur d’une banque coopérative, secrétaire de la section Dordogne de la Société des Membres de la Légion d ‘Honneur, président du Conseil de Vie Sociale des Chênes Verts (E.H.P.A.D.), plusieurs engagements au sein de la paroisse St Front-St Étienne dont dépend le relais de Coulounieix-Chamiers; plusieurs années à la Fondation de la 2° Chance pour l’aide à la formation ou à la création d’entreprise;

Marié, père de 7 enfants et grand-père de 15 petits-enfants (pour le moment!);

Chevalier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite




Changer de vote !

30012014

Notre commune vote majoritairement à gauche depuis des décennies, ceci par tradition familiale ou syndicale voire locale avec la mise en place d’un réseau influant. En conséquence, la Gauche et elle seule est responsable de la situation financière actuelle de notre commune. L’endettement est supérieur au budget de fonctionnement. La fiscalité bat tous les records. Le taux de la taxe foncière sur le bâti nous classe en 12° position sur les 36788 communes de France ! La masse salariale représente 58 % du budget principal ce qui limite d’autant les investissements. Le contrôle de la Chambre régionale de Comptes en 2012 n’est pas un hasard et la commune a échappé de peu à la mise sous tutelle.

Les réactions de nos concitoyens sont pour autant déroutantes. Si certains ignorent les contraintes budgétaires qui pèsent sur notre commune (un Colomniérois sur deux paie des impôts sur le revenu ), une majorité continue à faire une confiance idéologique à la gauche. D’autres citoyens, lucides mais fatalistes, sont tentés par l’inaction (à quoi bon !!!). D’autres ne veulent pas s’engager pour avoir la paix avec leur voisinage de l’autre bord (!). Ces comportements peuvent se comprendre. Pour autant, chaque citoyen mérite d’être représenté au sein du conseil municipal et maintenant du conseil communautaire afin que ses idées, ses propositions, ses objections soient exprimées, entendues et si possible prises en compte. C’est tout  l’enjeu du « Mieux vivre ensemble ». C’est tout l’enjeu d’une saine démocratie. Une partie de la population ne doit pas être contrainte à être muette !

Aussi, une liste d’opposition citoyenne et républicaine, constituée par des Colomniérois et des Colomniéroises proches de l’UMP, de l’UDI et Nouveau Centre ou tout simplement désireux d’un changement, d’une alternance ou encore insatisfaits par cette gestion calamiteuse de leur commune depuis des lustres, se présente à ces élections municipales 2014. Elle ne s’arrêtera pas en route comme en 2008 ! Sûre d’obtenir plus de 10% des suffrages au premier tour, elle veut combattre le fatalisme et le scepticisme ambiants et mobiliser les indécis et les insatisfaits. Certes, l’obstacle politique est de taille car l’ancrage à gauche est important et de longue date. Certes, les responsabilités à assumer sont immenses face à l’impasse budgétaire de notre commune pour bien des années encore. Mais, cette liste dite d’opposition pour des raisons électorales, veut fédérer toutes les bonnes volontés pour, en fin de compte, réduire la pression fiscale et améliorer la qualité de vie et de sécurité de nos concitoyens. Changer, réformer, réorganiser ne sont pas simples ! Les habitudes, les revendications partisanes ou syndicales ont la vie dure et créent des blocages ou des freins. Mais chaque citoyen, chaque employé de mairie, chaque élu doit prendre conscience que nous sommes tous dans le même bateau. La mer est forte et houleuse. Il est temps de réagir en respectant les idées et le rôle de chacun.

Camus dit dans La Peste « La bêtise insiste toujours ». Le drame serait d’insister une nouvelle fois, pour six ans, dans la voie actuelle. Faisons donc changer le cours des choses à Coulounieix-Chamiers !!!




Pourquoi une liste d’opposition à Coulounieix-Chamiers ?

30012014

Est-ce des oiseaux de bon augure ?Une liste d’opposition citoyenne et républicaine se met en place à Coulounieix-Chamiers. Face à une seule liste de gauches unies pour la circonstance, nous voulons que la démocratie soit respectée dans notre commune pour que chaque électeur puisse voter en fonction de ses opinions et être représenté au sein du conseil municipal et du conseil communautaire pendants six ans. Bien sûr, nous nous tournons vers les électeurs de droite et du centre mais aussi vers tous les électeurs qui ne supportent plus la gestion actuelle de notre commune. Beaucoup d’indicateurs sont au rouge en particulier le taux de fiscalité et le niveau d’endettement qui sont particulièrement élevés. Que tous ceux qui veulent appuyer notre action pour cette campagne se manifestent à Yves SCHRICKE sur ce blog ou au 05 53 04 22 75 ou ccalternance@sfr.fr !







Ma force ,c'est vous m... |
ALTERNATIVE CITOYENNE 2014 |
Saintryensemble |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bien vivre à Norrent- Fontes
| Mensensemble
| Atlaspol